fbpx
Temps de lecture : 5 minutes

Durant mes études de programmation informatique, j’ai monté ma première vraie entreprise : Multimeo.
Dans cet article, je fais le bilan de cette expérience en présentant certains des projets sur lesquels nous avons travaillé.

I РLes d̩buts

En Décembre 2012, alors que je termine mon stage de début de deuxième année de programmeur en informatique dans une entreprise de jeux vidéo, je décide d’apprendre par moi-même à développer des applications mobiles.

N’ayant pas spécialement d’idée pour ma première application, je décide de me rendre utile et je me lance dans le développement d’une application pour le cinéma associatif de ma commune.

Après quelques jours de développement, je sors sur le Play Store de Google une première version de l’application : elle permet de consulter la programmation du cinéma, de connaître les tarifs ainsi que de regarder les bandes-annonces.

Très vite, le président de l’association découvre mon application mobile et me remercie. Il en parle à la municipalité pour mettre en avant l’application auprès de la population et début 2013, je reçois une invitation de la part de madame la députée-maire à une remise de récompense en présence de la presse locale.

Étant donné que l’application rencontre un franc succès auprès de son public, je décide de travailler sur une deuxième version disponible sur Android et iOS.

La version 2 de l’application avec la charte graphique du cinéma

Cette première expérience me donne envie de lancer ma première entreprise et après en avoir discuté avec un ami et un de mes cousins, nous lançons tous les trois Multimeo, le 04 Février 2013.

II – L’aventure Multimeo

En parallèle de nos études en informatique, nous avons donc ouvert notre première entreprise en France mais également en Suisse.

Avec cette entreprise, nous avions plusieurs objectifs :

  • Découvrir la gestion d’entreprise et le monde de l’entreprenariat.
  • Éditer nos propres logiciels et applications mobiles
  • Vendre nos services de créations de site internet et d’applications mobiles aux entreprises.

Nous avons obtenu nos premiers clients privés assez rapidement ce qui nous permet de financer et d’éditer notre première application mobile : AndiPratic.

Le logo de Multimeo

III – AndiPratic, l’appli handi-friendly !

En Novembre 2012, Google, la SNCF et BeMyApp ont organisé un hackathon autour des données ouvertes (Open-data) du département de Loire-Atlantique.

Ce week-end s’est déroulé à Marseille et a réuni toute sorte de profils : développeurs, designers, fonctionnaires…

Dans le train qui nous a conduits à Marseille, nous avons découvert les différents jeux de données mises à disposition par le département et nous avons commencé à réfléchir à comment nous pouvions les utilisé.

C’est comme ça qu’est né AdapTour : une application mobile qui recense les lieux touristiques de Loire-Atlantique qui peuvent accueillir les touristes souffrant d’un handicap (Malvoyant, Malentendant, Handicap moteur ou mental)

Nous avons monté une équipe pour travailler sur un prototype d’application que nous avons défendu devant un jury. À la fin du hackathon, nous avons remporté le second prix.

Le second prix

Dans les semaines qui ont suivi le hackathon, nous avons souhaité aller au bout du projet et mettre en ligne l’application. Avec l’autorisation des participants de l’équipe d’origine, AdapTour a été renommé AndiPratic et est devenu une application mobile éditée par Multimeo.

Le design de l’application finale a été réalisé par Thomas, un étudiant de l’école de design de Nantes, lors d’un second hackathon organisé par la Région Pays de la Loire.

Visuels de l’application android.

Notre équipe est même apparue dans un reportage tourné par la Région Pays de la Loire lors du second hackathon :

Notre équipe au travail lors du second hackathon

Pour pouvoir sortir l’application sur l’iPhone, nous devions la développer sur des ordinateurs de la marque Apple (MacBook). Nous avons postulé à l’appel à projets UPload du département de Loire-Atlantique et nous avons obtenu une subvention de 2 500 euros afin de pouvoir acheter le matériel nécessaire pour travailler sur la version iPhone.

Le Conseil Général nous interviewe dans le cadre de l’appel à projets UPload

Ce projet nous a permis de travailler en lien direct avec l’institution publique : nous avons pu donner notre retour d’expérience concernant l’utilisation des données qu’ils ont mises à disposition du public et nous avons pu participer à des tables rondes autour de l’Open data.

Guillaume TEILLET participe à une table ronde sur le thème de l’Open-Data au Conseil Général de Loire-Atlantique

Le 20 Mai 2013, Multimeo publie sa première application mobile et nous envoyons un communiqué de presse aux rédactions régionales.

France 3 Pays de la Loire réalise un reportage sur AndiPratic pour le journal 12/13 :

Interview de Guillaume TEILLET pour promouvoir AndiPratic

AndiPratic a aussi fait parler d’elle dans la presse écrite avec notamment des articles dans Ionis Mag, L’Étudiant, Ouest-France (Second article), et Presse-Océan.

IV – Ma première conférence…en anglais

En Avril 2013, un de mes associés et moi-même sommes invités par BeMyApp à participer à un Hackathon un peu plus sélectif (seulement 14 personnes) pour « inventer les usages de la télévision de demain ».

Le hackathon se déroule à Cannes lors du Maché Intermational des Producteurs de Télévision (MIP TV).

Nous y avons développé un prototype d’application en lien avec le sport et la télévision.

Nos badges « Conférencier » pour le MIPTV 2013

Cette expérience me donnera également l’occasion de réaliser ma première conférence… en anglais !

Guillaume et Sébastien TEILLET présentent leur projet au MIP TV

V – Lifeo, l’appli qui va te sauver la vie !

En 2014, Multimeo édite sa deuxième application mobile : Lifeo.

Lifeo est une application mobile d’urgence qui vise à faciliter l’intervention des secouristes auprès des victimes. Lors d’un accident ou d’un malaise, les premières minutes sont décisives : c’est pour cela que Lifeo permet de consulter les informations essentielles sur l’état de santé de la victime et de contacter ses proches sans avoir besoin de déverrouiller son téléphone.

Elle est le fruit d’une collaboration entre 3 étudiants : Charlotte Sferruzza, Mathieu Roblin et moi-même.

Suite à ma première expérience avec les médias grâce à AndiPratic, j’ai écrit un communiqué de presse que nous avons envoyé à plusieurs rédactions régionale et nationale.

Lifeo a bénéficié d’une bonne couverture presse avec des articles et des reportages sur France 2, LCI, Sud Radio, Virgin Radio, RTL, TéléNantes

Lifeo sur France 2 dans Télématin

Lifeo dans le Mag de l’aprem sur Sud Radio

Lifeo sur Virgin Radio

Lifeo dans C’est sur le net sur RTL

Lifeo sur Télénantes

Lifeo dans 18h à savoir sur Télénantes

VI – La fin de Multimeo

Le 8 Juin 2015, l’entreprise est officiellement dissoute.

Deux raisons sont principalement à l’origine de cette décision :

  • Les nombreuses taxes et impôts en tout genre que la France impose à ses entrepreneurs.
  • Le poids des études en parallèle de notre aventure entrepreneuriale.

Avec la fin de Multimeo, une page s’est tournée mais je n’ai pas perdu le goût d’investir et d’entreprendre.

Commentaires