fbpx
Temps de lecture : 11 minutes

Le 5 septembre 2014, je me suis envolé pour Pékin pour étudier pendant 1 an à l’université Beijing Jiaotong.
J’ai quitté la Chine le 15 Juin 2015 : dans cet article, je vous propose un flashback sur cette année forcément différente.

I – √Čtudier en Chine : les origines

Apr√®s avoir obtenu mon bac S en 2011, j’ai rejoint une √©cole priv√©e pour apprendre le d√©veloppement informatique. Dans ce cursus, la quatri√®me ann√©e devait avoir lieu √† l’√©tranger au sein d’une universit√© partenaire de l’√©cole.

Lors de notre troisi√®me ann√©e, l’√©cole avait organis√© un forum international qui nous avait permis de rencontrer les repr√©sentants de chaque universit√© pour leur poser des questions et ainsi nous aider √† faire notre choix.

Pour ma part, bien que d’autres pays et universit√©s m’attiraient (le Canada, les √Čtats-Unis, …), j’avais d√©j√† en t√™te de partir en Chine. Aussi loin que je me souvienne, j’avais pris cette d√©cision lors d’une pause d√©jeuner en 2012, durant mon stage de fin de premi√®re ann√©e : avec Thomas, un autre stagiaire, nous avions √©tudi√© les diff√©rentes options et nous avions conclu que la Chine pr√©sentait de nombreux avantages :

  • Financi√®rement : Pas de frais de scolarit√© suppl√©mentaire contrairement aux √Čtats-Unis par exemple.
  • Culturellement : La Chine nous apparaissait comme √©tant l’un des seuls pays √† avoir gard√© sa propre culture, profond√©ment diff√©rente des autres.
  • Strat√©giquement : Les universit√©s chinoises nous permettaient d’obtenir un double dipl√īme que l’on pourrait valoriser sur nos CV.

Après avoir choisi la Chine, il me restait tout de même une décision à prendre :  Pékin ou Shanghai ?

P√©kin : La capitale, la tradition, une universit√© au coeur de la ville…
Shanghai : Le monde √©conomique, les gratte-ciels, une universit√© en p√©riph√©rie…

Apr√®s plusieurs discussions avec des √©tudiants fra√ģchement revenus en France, j’ai tranch√© : P√©kin serait ma ville d’adoption pour 1 an.

C’est comme cela que le 4 Septembre 2014 √† 12h00, je me suis retrouv√© dans un Boeing 777 √† destination de P√©kin avec Mathieu et Nicolas, deux de mes amis de l’√©cole.

Notre avion pour P√©kin lors de l’escale √† Amsterdam, Pays-Bas

II – Les premiers jours √† l’universit√© Beijing Jiaotong

D√®s notre arriv√©e √† l’a√©roport, nous avons d√Ľ renoncer √† une des r√®gles que nous nous √©tions fix√©es dans l’avion :

  • Ne pas prendre de taxi non officiel, sous aucun pr√©texte.

Le probl√®me, c’est que nous √©tions 3 et que par cons√©quent, aucun taxi officiel ne voulait nous prendre pour aller jusqu’√† l’universit√©. Nous n’avions pas encore de carte SIM, il √©tait donc hors de question de se s√©parer sans avoir de moyen de communication. Apr√®s plusieurs refus, nous avons fini par accepter l’offre d’un chinois, qui n’√©tait pas chauffeur de taxi, mais qui parlait anglais et qui nous a emmen√©s jusqu’√† l’Universit√©.

Du moins, c’est ce que l’on pensait.

Il nous a d√©pos√©s devant une entr√©e. Sur le mur, le nom de l’Universit√© nous a laiss√©s penser que nous √©tions bien arriv√©s √† destination.

L’entr√©e o√Ļ nous a d√©pos√©s le ¬ę¬†taxi¬†¬Ľ

On se pr√©sente donc √† l’agent de s√©curit√© et on lui montre notre lettre d’invitation : il la lit et commence √† faire des grands signes pour nous faire comprendre que nous ne sommes pas au bon endroit.

Il ne parle pas un mot d’anglais, nous ne parlons pas un mot de chinois. La technologie ne pourra pas non plus nous venir en aide : nous n’avons pas internet.

Nous commen√ßons √† comprendre que nous venons d’arriver dans un pays o√Ļ nous ne savons ni lire, ni √©crire.

L’agent de s√©curit√© nous fait comprendre avec des signes que nous devons aller sur la gauche et continuer tout droit.

Après plusieurs minutes de marche, nous nous retrouvons dans une petite rue, typiquement chinoise, et nous ne comprenons pas ce que nous cherchons exactement.

La petite rue

Heureusement, un homme en scooter remarque que nous cherchons notre chemin et s’approche de nous. Lui non plus ne parle pas un mot d’anglais, mais il d√©cide de nous accompagner jusqu’√† la bonne entr√©e.

Nous comprendrons plus tard que l’Universit√© comporte deux campus : le campus principal et le campus est. Nous devions nous rendre au campus principal, mais le taxi nous avait d√©pos√© au campus Est, √† plus d’un kilom√®tre de notre destination.

Plus d’une heure s’est √©coul√©e depuis que le taxi nous a d√©pos√©s et nous arrivons enfin √† notre destination.

La porte sud du campus principal de BJTU

Je ne vais pas vous le cacher : les premiers jours ont été durs.

Lorsque nous sommes arriv√©s au dortoir de l’Universit√©, nous avons retrouv√© Gilles, un ami de l’√©cole qui √©tait arriv√© quelques jours plus t√īt. En quelques minutes il a r√©ussi √† nous faire d√©primer en nous racontant comment sa vie avait chang√© en quelques jours (les probl√®mes de communications avec les Chinois qui ne parlent pas anglais, les moustiques, la chaleur insoutenable…)

Heureusement, apr√®s une bonne nuit de sommeil, nous avons retrouv√© nos esprits et en moins d’une semaine nous nous √©tions tous adapt√©s √† notre nouvel environnement.

Quelques jours plus tard, Mathieu, Nicolas et moi avons même été invités par Yao, sa mère et son cousin Gucci a déjeuné au restaurant pour célébrer la fête de la mi-automne.

Les Chinois n’accueillent que tr√®s rarement des gens chez eux, ils pr√©f√®rent recevoir leurs invit√©s au restaurant, le plus souvent dans des petites salles priv√©es con√ßues pour cela.

Premier déjeuner avec des chinois

III РLa vie quotidienne à Beijing Jiaotong

Au jour le jour, la vie sur le campus de Beijing Jiaotong √©tait plut√īt agr√©able. Notre emploi du temps √©tait loin d’√™tre surcharg√© puisqu’en moyenne nous n’avions que 12 heures de cours. Certaines semaines √©taient beaucoup plus charg√©es : la semaine du Nouvel An, nous avons eu 42h de cours.

En dehors des cours dispens√©s par l’Universit√© (Chinois, Base de donn√©es, D√©veloppement informatique, Management, Applications mobiles, API, Assurance Qualit√©, Internet des objets, etc…), nous avions quand m√™me pas mal de travail personnel pour l’Universit√© mais aussi pour notre projet de fin d’√©tudes (qui avait commenc√© l’ann√©e d’avant pour une dur√©e de 3 ans).

Personnellement, j’avais fait le choix de b√©n√©ficier de la chambre que l’Universit√© avait mise √† ma disposition gratuitement dans le dortoir r√©serv√© aux √©trangers. Au cours de l’ann√©e, nous avions pris l’habitude de le surnommer ¬ę¬†Le Palais¬†¬Ľ : en effet, nous avions le privil√®ge de n’√™tre que 2 par chambre (ce qui n’est vraiment pas courant en Chine, en g√©n√©ral les Chinois se partagent une chambre √† 6 ou 8 personnes).

Le Palais avait également une blanchisserie, une salle commune et son propre staff, présent 24h/24 et 7j/7. Une femme de ménage passait également nettoyer les chambres 2 fois par mois.

En revanche, nous n’avions pas de cuisine dans le dortoir : pour se restaurer nous pouvions aller dans l’une des nombreuses cafeterias du campus o√Ļ l’on pouvait manger diff√©rents plats chinois pour moins d’un euro.

Nous avions √©galement nos habitudes dans plusieurs petits restaurants aux abords de l’Universit√© (¬ę¬†Happy Yummy¬†¬Ľ qui servait du poulet frit ou encore un petit restaurant familial qui servait de la viande avec du riz).

L’Universit√© Beijing Jiaotong est immense : c’est une mini-ville dans la ville. De nombreux √©tudiants poss√©daient un v√©lo pour se d√©placer entre les diff√©rents b√Ętiments. On trouve tout type de services sur place : des sup√©rettes, la poste, le coiffeur, une laverie, une boutique de t√©l√©phonie, un caf√©…

Durant l’ann√©e, j’ai √©galement cofond√© l’Association Franco-Chinoise de BJTU dont je suis devenu le vice-pr√©sident pour l’ann√©e 2014-2015. Cette association a pour but de promouvoir les cultures Fran√ßaises et Chinoises sur le campus et de favoriser les √©changes entre les √©tudiants des deux pays.

IV РDécouverte de Pékin

En dehors de l’Universit√©, j’ai beaucoup visit√© P√©kin et ses alentours. Pour ne citer que quelques lieux incontournables :

  • La Cit√© interdite : C’est l’un des premiers lieux que j’ai visit√© : situ√©e en plein coeur de P√©kin, la Cit√© interdite est mondialement connue. Cette ancienne r√©sidence des empereurs chinois s’√©tend sur 72 hectares. √Ä l’entr√©e, un immense portrait de Mao Zedong rappelle aux visiteurs que c’est depuis ce balcon qu’il a proclam√© la R√©publique Populaire de Chine le 1er Octobre 1949. Prix : 60 Yuans (tarif normal ; 7.73 euros) ou 20 Yuans (tarif r√©duit ; 2,61 euros)

 

  • Le temple du ciel : Construit entre 1406 √† 1420, le temple du Ciel √©tait un lieu de culte dans la Chine ancienne. Situ√© au coeur de la ville, il s’√©tend sur 267 hectares. Prix : 35 Yuans (soit 4,51 euros)

 

  • La grande muraille de Chine : Probablement le monument chinois le plus connu dans le monde entier, elle mesure 21 196 km. √Ä l’origine, elle a √©t√© construite pour prot√©ger et d√©fendre la fronti√®re nord de la Chine des envahisseurs. Prix √† Badaling : 40 Yuan (tarif normal ; environ 5,40‚ā¨) ; 20 Yuans (tarif r√©duit ; environ 2,70‚ā¨)

 

  • Longqingxia : Les gorges de Longqinxia sont vraiment agr√©ables l’√©t√© lors des fortes chaleurs. Vous pouvez faire une petite croisi√®re en bateau dans les gorges. Prix : 35 Yuans pour l’entr√©e (soit environ 4.51 euros) 100 Yuans pour la croisi√®re en bateau (soit environ 12.89 euros)

 

  • Sanlitun : Le quartier de la nuit de P√©kin. On y trouve beaucoup de restaurants occidentaux, de bo√ģtes de nuit, de centres commerciaux. Il s’agit aussi du quartier des ambassades et par cons√©quent vous croiserez beaucoup d’√©trangers. Prix : Gratuit

 

  • Le palais d’√©t√© : Construit par l’imp√©ratrice Cixi √† partir de 1886 non loin de l’ancien Palais d’√Čt√© incendi√© en octobre 1860 par les forces franco-britanniques lors de la seconde guerre de l’opium. Il s’agit d’un grand parc avec un lac. Prix : 50 Yuans (soit environ 6.44 Euros)

 

  • Houhai : Il s’agit d’un lac √† P√©kin. C’est une zone tranquille entour√©e de nature. Le quartier est √©galement tr√®s anim√© la nuit car il y a beaucoup de bars et de restaurants.

 

J’ai √©galement rencontr√© celle qui est devenue ma compagne : Sabrina, une professeur d’anglais am√©ricaine qui m’a invit√© dans sa classe pour que je montre aux petits Chinois comment faire des cr√™pes.

V РVoyage à Harbin

Du 29 Janvier au 1er F√©vrier 2015, j’ai organis√© une excursion √† Harbin avec quelques amis de l’√©cole.¬†Nous avons pris le train √† la gare principale de P√©kin pour nous rendre dans cette ville du nord de la Chine situ√© √† plus de 1 250 km.

Apr√®s 8 heures de train, nous sommes arriv√©s √† destination et nous sommes rentr√©s au chaud (la temp√©rature ext√©rieure √©tait de -10 degr√©s) dans notre h√ītel.

Le lendemain matin nous avons visit√© la ville ainsi que l’exposition de sculpture sur Neige. En fin d’apr√®s-midi nous nous sommes rendus au Harbin Ice and Snow World qui est un lieu qui regroupe des sculptures de glace illumin√©es. Le soleil s’√©tant couch√©, la temp√©rature ext√©rieure ne d√©passait pas les -30 degr√©s.

VI РVoyage à Shanghai

Apr√®s le succ√®s de notre premi√®re excursion √† Harbin, j’ai organis√© un second voyage √† Shanghai du 10 Avril au 14 Avril 2015.

Shanghai est une ville très différente de Pékin : pour moi, la ville est plus moderne et plus vivante que Pékin. La nourriture est aussi assez différente et, selon moi, bien meilleure.

Nous avons visité deux tours :

  • La perle de l’orient : Inaugur√© en 1995 et haute de 468 m√®tres, il s’agit de la tour de t√©l√©vision de Shanghai. Elle offre une vue imprenable sur la rivi√®re Huangpu et sur le Bund. Prix : 120 RMB (soit environ 15.46 euros) pour un acc√®s √† la 1√®re sph√®re, 160 RMB (soit environ 20.86 euros) pour un acc√®s √† la 2nde sph√®re et 220 RMB (soit environ 28.35 euros) pour un acc√®s √† la 3√®me sph√®re.

 

  • La Shanghai World Financial Center : Surnomm√© ¬ę¬†Le d√©capsuleur¬†¬Ľ, la vue depuis cette tour est aussi impressionnante. Prix : 180 Yuans (soit environ 23.19 euros).

Nous avons profité de notre présence à Shanghai pour passer une journée à Hangzhou, une ville à une heure de train. Nous avons visité le quartier de Tianducheng, qui est une copie de Paris.

VII РRetour en Chine : 1 an après

√Ä la fin de ces 10 mois √† P√©kin, je suis rentr√© en France afin de continuer mes √©tudes et r√©aliser ma derni√®re ann√©e d’√©tude.

Afin de valider mon double dipl√īme avec l’Universit√© Beijing Jiaotong, j’ai travaill√© pendant un an sur ma th√®se avec l’aide de mon superviseur.

Je suis retourn√© √† P√©kin du 10 au 20 D√©cembre 2016 afin de soutenir ma th√®se devant le jury. √Ä ma grande surprise, j’√©tais le seul √©tranger √† √™tre pr√©sent ce jour-l√†.

J’ai obtenu mon Master of Engineering de l’Universit√© de Beijing Jiaotong le 9 Janvier 2017.

VIII – Informations pratiques Chine

FORMALIT√ČS D’ENTR√ČE

Visa :
OBLIGATOIRE pour les Français (Sauf en cas de transit de moins de 72h ou 144h dans certaines villes comme Pékin, Canton ou Shanghai, et dans certaines provinces.)

Pour obtenir le visa, vous aurez besoin d’au moins 2 pages vierges cons√©cutives dans votre passeport et qu’il soit valable encore 6 mois apr√®s la date de la demande de visa. Le bureau des visas vous demandera √©galement :

  • les photocopies des r√©servations d‚Äôh√ītel, des billets ou r√©servations d‚Äôavion aller-retour ;
  • une attestation d‚Äôassurance internationale.

Durée de vol direct depuis Paris :

  • 9h45 pour P√©kin.
  • 11h pour Shanghai.

Décalage horaire :
+ 6h en été, + 7h en hiver.

BUDGET & CHANGE

Hébergement :

La Chine est un pays immense et les prix des hébergements peuvent varier en fonctions des villes. Voici quelques prix basés sur mon expérience personnelle :

P√ČKIN

  • Chambre double ¬ę¬†Type IBIS¬†¬Ľ : 438.71 Yuans (56.53 ‚ā¨).
  • Chambre luxe : 1092.79 Yuans (140.81‚ā¨).

HARBIN

  • Chambre double ¬ę¬†Type IBIS¬†¬Ľ: 594 Yuans (76.54 ‚ā¨).

SHANGHAI

  • Chambre double ¬ę¬†Type IBIS¬†¬Ľ jusqu’√† 1 244 Yuans (162.22 ‚ā¨).

Restaurants :

En Chine, vous pouvez manger pour moins de 2 euros dans les petits restaurants de rue.

Menu de Fast Food : environ 30 Yuans (3.91 ‚ā¨)
–¬†Restaurant Classique : environ 60 Yuans (7.82 ‚ā¨)
–¬†Restaurant Chic : ¬†√† partir de 150 Yuans (19.33 ‚ā¨)

Devise :

La monnaie du pays est le Yuan ou Renminbi. La plupart des achats s’effectuent en Cash ou par Wechat Pay (une application mobile).

Il peut √™tre difficile de trouver un distributeur de billets acceptant Visa ou Mastercard. Les Chinois ont leur propre syst√®me qui s’appelle ¬ę¬†Union Pay¬†¬Ľ

CLIMAT

Meilleures saisons :
Au printemps (de fin avril à début juin) et à l’automne (septembre-octobre)

Les saisons à Pékin :

√Čt√© : Il y fait chaud, tr√®s chaud, moite et lourd.

Hiver : Il y fait froid, tr√®s froid (en janvier, – 10 √† 20 ¬įC), agr√©ment√© d‚Äôun vent glacial p√©n√©trant, mais le ciel est majoritairement bleu.

SANT√Č

Le syst√®me de sant√© chinois d√©pend vraiment de la zone o√Ļ vous vous trouvez. Dans les grandes villes, vous pourrez trouver des √©tablissements de sant√© qui correspondent aux standards occidentaux.

Vaccins recommandés :

  • vaccins universels (DTCP, h√©patite B) ;
  • h√©patite A et typho√Įde ;
  • en cas de s√©jour rural ou prolong√© : rage ;
  • pour les expatri√©s, voyageurs fr√©quents et touristes voyageant en p√©riode de mousson : enc√©phalite japonaise.

S√ČCURIT√Č

La Chine est un pays globalement s√Ľr : il faut dire que les peines encourues si on ne suit pas les r√®gles sont plut√īt dissuasives.

La police, l’arm√©e et les cam√©ras de surveillance sont aussi omnipr√©sentes dans les rues. Lorsque vous prenez le m√©tro, vous devez passer vos bagages aux rayons X.

Vous pourrez aussi croiser des ¬ę¬†volontaires¬†¬Ľ : ils portent des brassards fluorescents et n’h√©sitent pas √† d√©noncer les incivilit√©s ou les individus un peu louche…

INTERNET

Vous pourrez avoir acc√®s √† internet √† peu pr√®s partout en Chine. Cependant, internet y est tr√®s surveill√© et certains sites (comme Facebook, Twitter et YouTube…) y sont interdits.

Avant de vous rendre en Chine, je vous recommande d’installer un VPN sur votre ordinateur et sur votre t√©l√©phone.

IX – La carte

X – Conclusion

Cette ann√©e en Chine m’aura beaucoup apport√© sur le plan personnel et m’a permis de sortir de ma zone de confort : savoir parler anglais en Chine ne m’a servi √† rien : m√™me au sein de l’Universit√©, l’anglais des professeurs et des √©tudiants √©tait tr√®s limit√©.

Pass√© la premi√®re semaine d’adaptation, j’ai ador√© ce voyage qui m’a ouvert l’esprit. Je suis reparti avec l’envie de voyager encore plus.

Dans cet article, je n’ai pas mentionn√© un point important : la pollution de l’air √† P√©kin. Il s’agit d’un r√©el probl√®me : la plupart du temps le ciel est gris et ¬ę¬†brumeux¬†¬Ľ :

Et enfin malheureusement, une ann√©e sur place ne m’aura pas √©t√© suffisante pour parler mandarin couramment !

3 commentaires

Commentaires